Un Monde nouveau s’ouvre à nous avec la pleine lune du 3 décembre 2017

Je ne sais pas pour vous, mais pour moi les énergies sont particulièrement remuantes ces derniers jours…
Jeudi dernier, vers midi, un raz de marée émotionnel m’a envahi, faisant ressortir toutes mes peurs les plus profondes, je peux vous dire que j’en ai versé des larmes en 1h.

Ce que j’ai fait pour le traverser, c’est tout simple et vous pouvez aussi le faire quand ça vous arrive.
Je mets ma main gauche sur mon cœur et je dis haut et fort « j’accueille et j’accepte…. » et je mentionne toutes les situations qui me dérangent, celles que j’aimerais aussi bien vivre et que je ne vis pas encore.
C’est ce que j’ai fait jeudi midi et je peux vous dire qu’en ce moment la liste de mes peurs est très longue !! Puis, épuisée par l’intensité de ces émottions, j’ai pu me reposer quelques instants ensuite.

Le soir même, j’allais à mon cours habituel de Tai Chi et pendant l’échauffement, notre prof nous fait faire un exercice de respiration avec le bassin, le coccyx et la colonne vertébrale. On imagine que l’air part du coccyx, remonte dans la colonne tout en haut, redescend sur le devant. Cette fois ci, comme souvent, je rajoute un truc en plus qui me permet de m’ancrer encore plus ; parfois j’imagine que ma respiration part de mon périnée au lieu du coccyx.
Là, j’ai eu l’idée d’imaginer que ma colonne vertébrale se prolongeait dans la terre, comme le font les personnes bleus du film « AVATAR » ; j’avais fait cela quelques jours auparavant lors d’un atelier chant et tambour.

Là, par contre, le résultat fut bien différent…

Je me retrouvais, comme dans le film « AVATAR », à respirer en rythme avec la Terre ; c’était elle qui respirait à travers mon corps.
Waouh, ce fut grandiose et j’en fus agréablement surprise.

Je ressentais aussi toute la douceur de la Terre Mère, toute sa fragilité, toute sa force, un peu comme si je me reconnectais avec ma douceur intérieure bien sur, ma sensualité, ma volupté.
Puis, à un autre moment, je sentais que la Terre était dans mon ventre et que je « portais » le Monde dans mon ventre. J’ai immédiatement pensé à la chanson de Florent Pagny « Et un jour une femme, dont le regard vous frôle, vous porte sur ses épaules, comme elle porte le Monde… » ; ce n’était plus intellectuel car je le vivais dans mon corps, dans mon ventre.


Bien sur, j’ai fait le lien avec l’arcane du Monde, la XXI, avec les 4 éléments représentés chacun par un animal. Et au centre, le 5ième élément qui est une femme. Un clin d’œil à Luc Besson pour son film « Le 5ième élément » qui est une femme et qui est une clé avec les 4 éléments.
La Terre  Le Taureau ACTIONS
Le Feu  Le Lion MOTIVATIONS
L’Eau  l’Ange SENTIMENTS
L’Air  l’Aigle PENSEES

Le jour où chaque femme se reconnectera à sa puissance féminine, à la Terre Mère, le monde changera…et ce jour est arrivé.
Oui, cela va changer l’équilibre du monde pour aller vers un nouveau monde où la coopération prendra le dessus sur la compétition, où l’expression du ressenti et des émotions sera enseigne à l’école et dans les familles, où l’éducation se basera sur l’Etre et non sur le Savoir, où la conjugaison changera car ce sera le féminin qui dominera.
Il s’agit d’un changement de paradigme, de conscience et nous y sommes.
Certes, c’est à la fois exaltant de le vivre dans cette vie et c’et aussi éprouvant car cela nous demande de nous reconnecter à l’Essence-Ciel, à la Terre Mère qui est notre matrice nourricière.
Quand la reconnexion est faite, plus rien de peut la défaire…
Je me suis reconnectée à moi-même,
Je me suis reconnectée à la Terre,
Je me suis reconnectée au Monde.

RELATED ITEMS